Logo English Web Page
Accueil Association BSD Linux Dev Reseau Infologisme Mac OSX
tl tr
Sujet Système Date 28-04-2013
Titre FreeBSD - Installer et Configurer version 7.4-RELEASE Section BSD Linux
Article

Table des matières

1. Avant propos
2. Historique
3. Deux développements distincts
4. Comparaison de Linux et de BSD
5. Prérequis
6. Installation
7. Sysinstall
8. Network Configuration
9. Procéder à l‘installation
10. Mise à Jour ou Update de FreeBSD 7.4
11. Installation de Packages
12. Fichiers de configuration et installation de Webmin
13. Le Ficher hosts
14. Résolution de Nom de Domaine
15. Le Ficher rc.conf
16. Installation de MySQL
17. Installation de Apache
18. Installation de PHP 5
19. Installation de phpMyAdmin
20. Installation de Java
21. Installation de Bind
22. Installation de Samba
23. Installation de Serveurs et Logiciels
24. Interface graphique
25. Journal de modification
26. FreeBSD - Installer et Configurer version 8.2-RELEASE


1. Avant propos Début de page

Pourquoi installer un FreeBSD 7.4 ou pas grand chose ne marche après installation, contrairement à une distribution Linux Fedora ou là tout marche très bien. Pour plusieurs raisons, la principale différence entre la licence GNU/GLP de Linux et la licence BSD est l‘obligation de fournir gratuitement les sources pour la licence GNU/GPL. En d‘autres termes un logiciel GNU/GPL restera toujours libre, alors qu‘un logiciel BSD peut devenir propriétaire comme c‘est le cas pour Mac OSX.

Interview de Linus Torvalds par Manuel Martinez au sujet des Licences :

Manuel : De temps en temps vous avez fortement défendu la licence GPL par rapport aux autres licences, BSD vient à l‘esprit.

Linus : Je voudrais préciser que je ne pense pas qu‘il y ait quelque chose de fondamentalement supérieur dans la licence GPL comparé à la licence BSD, par exemple. Mais la licence GPL est celle avec laquelle je veux programmer, parce qu‘à la différence de BSD, elle garantit que quiconque travaille sur le projet à l‘avenir en fera profiter toute la communauté.

Et quand je programme dans mon temps libre et pour mon propre plaisir, je veux vraiment avoir cette sorte de protection : savoir que quand j‘améliore un programme, ces améliorations continueront à être disponibles pour moi et pour les autres dans de futures versions du programme.

D‘autres personnes ont d‘autres buts, et parfois les licences du style BSD sont meilleures pour ces buts. Je préfère personnellement la GPL, mais cela ne signifie vraiment pas que la licence GPL soit en quoi que ce soi supérieure - Cela dépend de ce que vous voulez que la licence vous apporte.

Linus Torvalds à changé le copyright de la licence Linux pour GPL dans le premier semestre de 1992 (mars ou avril, de ces dires). Avant cela c‘était une licence très stricte qui interdisait essentiellement toute distribution commercial. Principalement parce qu‘il avait détesté l‘absence d‘UNIX bon marché et facilement disponible quand il en avait recherché un, un an plus tôt.

Autres raisons, mieux comprendre Mac OSX.

Pour la qualité des Serveurs sur cet Operating System ainsi qu‘une extrême vélocité avec une installation bien réalisée.

Dans mon cas personnel écrire des articles sur FreeBSD.

Héberger Nom de Domaine et Site Web avec FreeBSD 7.4-RELEASE.


2. Historique Début de page

A l‘origine, le premier système Unix a été développé par Ken Thompson dans les laboratoires Bell de AT&T à partir de 1965. On considère que la date de naissance d‘Unix est le 1er janvier 1970 (date d‘origine de l‘horloge système des unix).

En 1971 fut développer le premier UNIX Time-Sharing System issu de Unics, puis les versions se succédèrent, en Mars 1978 apparu le premier 1BSD puis après en Juin 1990 4.3BSD Reno, vint BSD Net en Juin 1991 dont est issu NetBSD. FreeBSD verra le jour en Décembre 1993 issu de 386 BSD.

En parallèle sortait le premier Linux 0.01 le 1er Août 1991 développé par Linus Torvalds.

Un décret interdisant à AT&T de commercialiser autre chose que des équipements télécom, la décision a été prise de fournir les codes sources d‘Unix aux universités. En 1977, l‘université de Berkeley en Californie donnait naissance à Berkeley Software Developpement BSD.


3. Deux développements distincts Début de page

- Le System V AT&T devenue commerciale en 1983
- Le System BSD de l‘Université de Berkeley le dernier en date étant la version 4.4BSD

Les Unix issus de la branche 4.4BSD ont été entièrement réécrits, pour être totalement débarrassés de tout code de l‘Unix AT&T d‘origine. Ainsi, ils sont entièrement indépendants et aucune poursuite judiciaire n‘est envisageable.

La principale différence entre ces deux développements, est le type du noyau. Le System BSD dispose d‘un noyau monolithique, qui contient tout ce qu‘il faut pour faire fonctionner le système en mémoire. Le System V dispose d‘un noyau modulaire, qui se compose d‘un « micro noyau » résident en mémoire en permanence et de modules qui sont chargés ou déchargés à volonté, c‘est aussi le cas de Linux. Cette solution à plus de flexibilité, chacun a ses avantages et ses inconvénients, est-il utile d‘entrer dans ce débat.


4. Comparaison de Linux et de BSD Début de page

FreeBSD, NetBSD, OpenBSD sont issus du développement BSD du système Unix d‘origine, qui sont plutôt orientés professionnels et souvent réservés aux utilisateurs très avertis. Chaque ajout ou modification de l‘OS est vérifié et validé par une équipe de mainteneurs, ce qui fait des BSD des systèmes très robustes.

Les principales différences techniques :

La structure du noyau pour les BSD adopte un noyau monolithique, Linux est quant à lui modulaire.
Il est à noter que FreeBSD est devenu modulaire il y a quelques années.

- Les BSD n‘ont qu‘un seul niveau de démarrage, runlevel.
- La gestion diffère pour les partitions des Disques entre Linux et BSD.
- L‘installation est mieux structurée pour un Linux que pour un BSD.
- FreeBSD est une diabolique Tool Box pour construire son propre Système Unix.
- La maintenance du Système se fait par les Sources des programmes que l‘on compile et non par des Packages pré-compilés.

Pour choisir entre Linux et BSD, une question d‘utilisation ou de philosophie. Les deux systèmes sont en effet très proches, mais on peut dire qu‘un BSD est un Système dédié plus pour un Administrateur Réseaux et Système avec de solide connaissance Unix, ce qui est fort dommageable.

Il faut aussi savoir que dans tous les cas, un matériel très récent ou trop exotique risque de ne pas fonctionner sous Linux. Le problème est encore pire pour les BSD. Heureusement, certains fabricants développent des pilotes les Unix libres pour leurs matériels (ex. nVidia).


5. Prérequis Début de page

Construire et installer FreeBSD 7.4 Production Release avec les versions Logiciels et Serveurs,
pour servir et administrer Nom de Domaine, Site Web et Base de données avec le « Groupware » suivant :

apache22-2.2.27_2
bind94-9.4.4.ESV.4
opera-12.16
mysql51-server-5.1.73_1
perl5.18-5.18.2_2
php55-5.5.11
proftpd-1.3.4d_5
php55-5.5.11
samba36-3.6.23
webalizer-2.23.8
xfe-1.37

phpMyAdmin-4.1.12
virtualmin-server-4.02
webmin-1.680


FreeBSD est un « Must » pour compiler et accueillir le « Groupware » précité et dispose probablement de la pile TCP/IP la plus robuste, comme tous les BSD.

FreeBSD a été conçu pour Internet et inclus ce que beaucoup considère comme la référence en ce qui concerne l‘implémentions du protocole TCP/IP, la pile TCP/IP de BSD 4.4. Cela fait de FreeBSD le système d‘exploitation idéal pour les applications réseaux. Il est donc parfait dans le rôle d‘un serveur Internet ou Intranet. Il offre des services réseaux robustes même sous de fortes charges, il utilise efficacement la mémoire afin de maintenir des temps de réponses corrects pour des milliers de processus utilisateurs simultanés.

Par choix, le système proposé est une configuration Serveur Web sans compatibilité Linux.

L‘option d‘installation retenue est ce qui fait la force de cet Operating System et non sa faiblesse.

Pour la mise en réseau, j‘ai choisi de manière arbitraire Samba, pour être en réseau simultanément avec les Systèmes suivants :

FreeBSD 7.4, Linux Fedora, Mac OSX et le Système de la « Firme de Redmond ».

Installation matériels :

Motherboard P4C800-E Deluxe Chipset Intel 875P
Intel Pentium 4C 3GHz
Deux barrettes de Ram Kingston HyperX 2 Go (kit 2x 1 Go) DDR-SDRAM PC3200 CL2
Processeur graphique Nvidia GeForce 6800GT - Asus V9999GT-TD AGP 256 Mo
Ethernet bge0 3Com Gigabit Server NIC
Ethernet fxp0 Intel Pro/100 S Server 82550
Ethernet fxp1 Intel Pro/100 S Server 82550
Carte Son TerraTec Aureon 7.1 PCI

Contrôleur SCSI Adaptec 29160 et deux Disques SCSI Atlas V de 35Go Ultra 160


Disk: da0 Partition name: da0s1 Free: 0 blocks (0MB)
Disk: da1 Partition name: da1s1 Free: 0 blocks (0MB)

Part Mount Size Newfs
---- ----- ---- -----
da0s1a / 1024MB Y
da0s1b swap 2048MB SWAP
da0s1d /var 10240MB UFS2+S Y
da0s1e /tmp 1536MB UFS2+S Y
da0s1f /usr 20223MB UFS2+S Y
da1s1d /home 35071MB UFS2+S Y

Autre configuration

Contrôleur SATA sur une CM Intel D875PBZ et deux Disques Western Digital
Caviar® Blue™ 320 Go, 3 Gb/s, 16 Mo de cache, 7200 tr/mn - Modèle : WD3200AAKS


* Ces disques sont reconnus et marchent nickel chrome, avec le contrôleur Serial ATA 150 Mb/s du chipset 875P de chez Intel.

Disk: ad4 Partition name: ad4s1 Free: 0 blocks (0MB)
Disk: ad6 Partition name: ad6s1 Free: 0 blocks (0MB)

Part Mount Size Newfs
---- ----- ---- -----
ad4s1a / 2048MB Y
ad4s1b swap 2048MB SWAP
ad4s1d /var 40960MB UFS2+S Y
ad4s1e /tmp 2048MB UFS2+S Y
ad4s1f /usr 40960MB UFS2+S Y
ad4s1g /home 212GB UFS2+S Y
ad6s1d /save 298GB UFS2+S Y

* La taille de la partition /var est volontairement augmentée, elle contient les Bases de données MySQL dans /var/db/mysql.

Clavier et Souris USB connectés sur les Ports PS2 avec un changement de genre.

Au sujet du clavier et de la souris sur les ports USB cela marche très bien, répondre non à la question sur la souris sur port PS2. Cela écrit simplement dans le fichier rc.conf si la réponse est Oui la ligne suivante :

moused_enable="YES"


Remarque : Compatibilité Matériels voir la page Web : FreeBSD 7.4-RELEASE Hardware Notes


6. Installation
Début de page

La première difficulté de FreeBSD est ses 22 450 Packages car si une fois installé, c‘est identique à Linux à utiliser, il y a beaucoup de substantielles variantes d‘installation. En ce sens, que l‘on installe souvent des versions de Packages inexistantes par leurs Sources de programmations. Comme on compile ces sources, les fichiers de configurations sont standards et souvent à adapter pour FreeBSD. Ce qui peut être fort déstabilisant pour un utilisateur de Distribution Linux Fedora dont l‘installateur Anaconda se charge de tout, avec FreeBSD on doit avoir un peu plus de réflexions et mieux connaître les Unix, mais ce n‘est pas insurmontable. A ce sujet j‘ai lu pas mal de bêtises sur Apache, MySQL et PHP car expliquer un Système, ce n‘est pas reprendre une documentation obsolète ou de version différente de Serveurs, mais transmettre une expérience satisfaisante ou le seul juge est la machine. En informatique cela marche ou cela ne marche pas et il n‘y a pas transformer une installation native de FreeBSD avec une arborescence de répertoires Linux pour que sans trop de bien que mal obtenir une installation peu probante.

Je le reformule, FreeBSD 7.4 est impressionnant par sa rapidité, même sur une configuration assez antique par rapport au configuration matérielle actuelle.

Une installation réalisée en trois phases.

Premièrement, installer les composants de bases.

Démarrer sur le premier CD d‘installation de FreeBSD

Menu de sélection du pays, choisir 75 France, appuyez ensuite sur la touche Entrée, puis sélectionner la table du clavier proposé,.

Sysinstall

Pour changer le type de clavier, utilisez les touches fléchées pour sélectionner Keymap depuis le menu et appuyez sur Entrée. Ceci est nécessaire seulement si vous utilisez un clavier non-standard ou non-américain. Dès lors l‘installation se déroule avec un clavier en français.

Sélectionner Options et appuyez sur Entrée.

Vérifier que le paramètre de NFS Secure est bien NO

Appuyez sur la touche Q du clavier pour quitter le menu Options et retourner au menu principal d‘installation.

Utilisez les touches fléchées pour sélectionner Standard et appuyez sur Entrée pour débuter l‘installation.

Appuyez sur Entrée comme demandé.

Sysinstall Fdisk

Une liste affiche tous les disques durs que le Kernel a trouvés durant la détection des périphériques.
La Figure ci-dessous présente un système avec deux disques SATA reconnus comme ad4 et ad6 et deux disques SCSI reconnus comme da0 et da1.

Sysinstall HDD

Comme indiquer sur la figure ci-dessous, pour utliser tout le disque pour FreeBSD appuyer sur la touche A du clavier.
Cela correspond à l‘option Use Entire Disk (utiliser l‘intégralité du disque).

Rendre la Partitions Bootable en se positionnant avec les flèches du clavier sur la Partition et appuyer sur la touche S du clavier.
Cela correspond à l‘option Set Bootable.

Terminer l‘opération en appuyant sur la touche Q du clavier.
Vos modifications seront sauvegardées dans Sysinstall, mais ne seront pas encore inscrites sur le disque.

Fdisk Slice

Maintenant installer ou ne pas installer un gestionnaire de démarrage.

Un gestionnaire de démarrage est nécessaire dans les cas suivants :

Vous avez plusieurs disques et l‘installation de FreeBSD est sur un disque autre que le premier.

L‘installation de FreeBSD est sur le même disque qu‘un autre système d‘exploitation, et avoir le choix de lancer soit FreeBSD soit l‘autre système d‘exploitation au démarrage de l‘ordinateur.

Si FreeBSD sera le seul système d‘exploitation sur cette machine, installé sur le premier disque dur, alors le gestionnaire de démarrage Standard suffira. Sélectionnez None si vous utilisez un gestionnaire de démarrage tiers capable de démarrer FreeBSD.

Faire un choix, et appuyez sur Entrée.

Boot Manager

Recommencer l‘opération pour les autres Disques alloués à FreeBSD sans les rendre Bootable et avec une selection de boot :
Standard Install a standard MBR (no boot manager)

Quitter la sélection de disque, la touche Tabulation permet de basculer entre la sélection de disque et [ OK ] et [ Cancel ].

Appuyez sur la touche Tabulation du clavier pour atteindre le champ de validation [ OK ] ensuite appuyez sur Entrée pour continuer l‘installation.

Fdisk HDD

Créer des partitions en utilisant Disklabel comme le montre la figure ci-dessous.

Appuyez sur la touche C du clavier, une boîte de dialogue s‘affiche et demande la taille de la nouvelle partition. Entrer la taille sous la forme du nombre de blocs disque que vous voulez utiliser, ou sous forme d‘un nombre suivi soit par le caractère M pour Mégaoctets ou G pour Gigaoctets ou soit par C pour Cylindres.

La dimension des partitions est à adapter au Disque ainsi qu‘à leur nombre.

Disklabel

La présentation de cet exemple ne dispense pas de lire la documentation de FreeBSD sur la segmentation et le partitionnement des Disques.


7. Sysinstall Début de page

Après la gestion des Disques, l‘écran suivant permet de choisir le type d‘installation.
Sélectionner B Custom puis appuyez sur la touche Entrée.

Distribution

Sélectionner avec la barre d‘espacement en se positionnant avec les flèches du clavier les Options suivantes :

Base Binary base distribution (required)
Kernels Binary kernel distributions (required)

Distribution Sélection

Sélectionner avec la barre d‘espacement en se positionnant avec les flèches du clavier l‘Option suivante :

All Select all of the below

Il est important de bien sélectionner cette option, car cela installe les Sources pour faire la Mise à Jour du Kernel avec freebsd-update.

Appuyez sur la touche Tabulation du clavier pour atteindre le champ de validation [ OK ] ensuite appuyez sur Entrée pour continuer l‘installation.

Distribution Kernel

Sélectionner avec la barre d‘espacement en se positionnant avec les flèches du clavier les Options suivantes :

Ports The FreeBSD ports collection
Ne pas Installer X.Org The X.Org distribution
Update de Xorg-7.4 en version xorg-7.7

Appuyez sur la touche Tabulation du clavier pour atteindre le champ de validation [ OK ] ensuite appuyez sur Entrée pour continuer l‘installation.

Distribution Sélection

L‘écran suivant permet de choisir le support d‘installation, pour installer à partir d‘un Serveur FTP en se positionnant avec les flèches du clavier pour sélectionner Install from an FTP server.

Sélectionner un Serveur FTP par exemple France ftp.fr.freebsd.org qui est un très bon Serveur FTP.

Appuyez sur la touche Tabulation du clavier pour atteindre le champ de validation [ OK ] ensuite appuyez sur Entrée pour continuer l‘installation.

Sélection Media Installation

Sélectionner une interface Ethernet connectée à un Routeur.

Appuyez sur la touche Tabulation du clavier pour atteindre le champ de validation [ OK ] ensuite appuyez sur Entrée pour continuer l‘installation.

Sélection Interface Ethernet

Répondre Non aux questions concernant le DHCP et l‘IPV6.

Configuration de l‘interface réseau Ethernet.


8. Network Configuration Début de page

Rubrique Exemple Commentaire
Host production.nom-site.com Le nom du poste suivi du Nom de Domaine
Domain nom-site.com Le Nom de Domaine principal du Serveur
IPv4 Gateway 192.168.1.254 Adresse TCP/IP du Routeur ou plus exactement de la Passerelle
Name Server 80.10.246.2 Serveur DNS Primaire du fournisseur d‘accès ici celui de Orange.fr
IPv4 Address 192.168.1.1 Adresse TCP/IP de l‘interface réseau Ethernet sélectionnée
Netmask 255.255.255.0 Le masque de sous-réseau

Appuyez sur la touche Tabulation du clavier pour accéder au bouton OK ensuite appuyez sur Entrée pour continuer l‘installation.


9. Procéder à l‘installation Début de page

Après un message, l‘installation peut être maintenant effectuée si désirée. C‘est également la dernière chance pour annuler l‘installation et empêcher l‘écriture des partitions sur le disque dur.

Sélectionnez [ Yes ] et appuyez sur la touche Entrée du clavier pour poursuivre.

Après installation, Sysinstall propose la configuration des services, répondre Non à tout sauf pour SSH et FTP répondre Oui, il faut régler la Zone du fuseau horaire. puis configurer la souris.

Sélectionnez [ Yes ] et appuyez sur la touche Entrée du clavier pour installer des Packages précompilés.

Avec les touches Page-Suivante et Flèche-Bas du clavier, atteindre la section ports-mgmt et appuyez sur la touche Entrée du clavier.

Sélectionnez avec la Barre d‘espacement les Packages suivants :

portupgrade

Appuyez sur la touche Tabulation du clavier pour atteindre le champ de validation [ OK ] ensuite appuyez sur Entrée.

Pour installer les Packages sélectionnés appuyez sur la touche Tabulation du clavier pour atteindre le champ de validation [ Install ] ensuite appuyez sur Entrée.

Confirmation de l‘installation de logiciels pré-compilés.

Sélectionner [ OK ] et appuyez sur la touche Entrée pour lancer l‘installation de logiciels. Des messages d‘installation apparaîtront jusqu‘à la fin de l‘installation. Prenez note des éventuels messages d‘erreur.

La configuration se poursuit après que les logiciels pré-compilés soient installés. Si vous ne choisissez aucun logiciel, et souhaitez retourner à la configuration finale, sélectionnez Install.

Ajouter des Utilisateurs/Groupes si nécessaire, selon le mode d‘utilisation.

Ajouter au moins un utilisateur pendant l‘installation de sorte de pouvoir utiliser le système sans se connecter avec le Super-utilisateur « root ». Si la partition racine / est petite, avec l‘utilisateur root, l‘utilisation d‘applications peut rapidement remplir cette partition, un message de Sysinstall signale ce danger.

Mais si les Disques sont partitionnés comme indiquer plus haut, la partition racine / de 2Go est plus que suffisant pour toutes les opérations d‘installation et de maintenance sur un Serveur en se connectant au sytème avec l‘utilisateur root.

Voir Le Manuel FreeBSD Chapitre 2 à la section 2.10.12. Ajouter des Utilisateurs/Groupes

Définir le mot de passe de root le clavier est en Français.

Quitter Sysinstall et redémarrer le Serveur sans oublier de sortir le CD d‘installation de FreeBSD.


10. Mise à Jour ou Update de FreeBSD 7.4 Début de page

En premier faire la Mise à Jour des composants de l‘installation, ce qui est primordiale, car pratiquement avec le temps toutes les versions des Packages et leurs dépendances seront obsolètes depuis la sortie de FreeBSD 7.4 le 24 Février 2011.

FreeBSD qui soit dit en passant est très bien maintenu et possède des ordres assez géniaux pour mettre à jour ou installer des composants ainsi que leurs dépendances.

Utilisons la puissance du Système pour ne pas avoir d‘erreurs de compilation, la méthode présentée est des plus simple.

Se connecter au Serveur en mode Super-utilisateur « root ».

La console est avec un clavier Français.

En mode console saisir les ordres suivants en terminant la saisie par Entrée.

portsnap fetch update
portsnap extract

Ce qui a pour effet de changer la liste des composants du Système et de ces 23 284 Packages, après ces deux opérations, on peut réellement commencer la procédure de Mise à Jour et Installer le Système.

Faire la Mise à Jour successivement des Packages – Saisir l‘ordre suivant en terminant la saisie par Entrée.

portupgrade -aOW


Redémarrer le Serveur avec shutdown -r now


shutdown -r now Pour juste redémarrer un système FreeBSD
shutdown -p now Pour arrêter et couper l‘alimentation d‘un système FreeBSD

Vous devez être en mode Super-utilisateur root ou un membre du groupe operator pour pouvoir exécuter la commande : shutdown


11. Installation de Packages Début de page

Il est préférable de compiler tous les packages du Serveur pour deux raisons :

On possède toutes les sources des Packages dans le Serveur, ce qui peut rendre service lors de l‘installation d‘un autre Serveur et que l‘on ne peut accéder à une source de Package.

Compiler avec son processeur les Packages cela fiabilise grandement le Serveur et puis cela équivaut à un système écrit pour sa machine.

Et puis surtout toujours réaliser une installation de FreeBSD dans le temps avec les sources des Packages à jour.

Arrivé à ce stade, il est fort simple d‘installer et de configurer un serveur sans se casser la tête. La seule chose à connaître est la liste des Packages à installer et leurs fichiers de configuration .conf et autres.


Saisir les ordres suivants en terminant la saisie par Entrée.
portupgrade -N bsdconv-11.1 BSD licensed charset/encoding converter library Converters 24-09-2013
portupgrade -N pkg-1.2.7_2 New generation package manager Ports-mgmt 08-04-2014
portupgrade -N portmaster-3.17.4 Manage your ports without external databases or languages Ports-mgmt 04-04-2014

Redémarrer le Serveur avec shutdown -r now


Comme un Unix est développé en C et C++ on commencera par les composants suivants :

Saisir les commandes suivantes en terminant la saisie par Entrée.
portmaster db6-6.0.20 The Oracle Berkeley DB, revision 6.0 Databases 28-01-2014
portupgrade -N gmake-3.82_1 GNU version of 'make' utility Devel 20-08-2012
portupgrade -N bison-2.7.1,1 A parser generator from FSF, (mostly) compatible with Yacc Devel 30-04-2013
portupgrade -N perl5.18-5.18.2_2 Practical Extraction and Report Language Lang 08-04-2014
portupgrade -N nano-2.2.6 Nano's ANOther editor, an enhanced free Pico clone Editors 04-12-2010

Redémarrer le Serveur avec shutdown -r now


Saisir les commandes suivantes en terminant la saisie par Entrée.

Upgrade de Ruby en version 1.9


Lister les Ports installés avec :    portmaster -l    (L minuscule)


Désinstaller la version existante de Ruby :

pkg_delete -f ruby18-bdb-0.6.6
pkg_delete -f ruby-1.8.7.358,1



Ajouter les deux lignes concernant Ruby au Fichier :

nano /etc/make.conf

# added by use.perl 2011-12-28 08:00:00
PERL_VERSION=5.14.2

# Ruby 1.9 as default version.
RUBY_DEFAULT_VER=1.9



Puis continuer l‘installation avec les commandes ci-dessous :


Saisir les commandes suivantes en terminant la saisie par Entrée.
portmaster portupgrade-2.4.12,2 FreeBSD ports/packages administration and management tool suite Ports-mgmt 15-12-2013
portupgrade -N bsdconv-11.1 BSD licensed charset/encoding converter library Converters 24-09-2013
portupgrade -N pcre-8.34 Perl Compatible Regular Expressions library Devel 06-02-2014
portupgrade -N libcroco-0.6.8 CSS2 parsing library Textproc 10-03-2013
portupgrade -N libsigc++-2.3.1 Callback Framework for C++ Devel 02-08-2013
portupgrade -N libcheck-0.9.12 A unit test framework for C Devel 24-01-2014
portupgrade -N eject-1.5_4 Utility for ejecting media from CD or optical disk drive Sysutils 02-06-2010
portupgrade -N hal-0.5.14_23 Hardware Abstraction Layer for simplifying device access Sysutils 06-02-2014

Redémarrer le Serveur avec shutdown -r now


Modifier le fichier /etc/rc.conf avec nano.


# Generated by Eric Douzet - Mon Jun 30 12:00:00 2008
#
# FreeBSD /etc/rc.conf
#
# Enable network daemons for user convenience.
# Please make all changes to this file, not to /etc/defaults/rc.conf.
# This file now contains just the overrides from /etc/defaults/rc.conf.
defaultrouter="192.168.1.252"
hostname="production.c-extra.com"
ifconfig_fxp0="inet 192.168.1.1 netmask 255.255.255.0 broadcast 192.168.1.255"
dbus_enable="YES"
hald_enable="YES"
keymap="fr.iso.acc"
moused_enable="YES"
sshd_enable="YES"
#inetd_enable="YES"



Redémarrer le Serveur avec shutdown -r now


Saisir les ordres suivants en terminant la saisie par Entrée.
portupgrade -N openssl-1.0.1_11 SSL and crypto library Security 13-04-2014
portupgrade -N openldap-client-2.4.39 Open source LDAP client implementation Net 08-04-2014
portupgrade -N nss-3.15.5 Libraries to support development of security-enabled applications Security 08-04-2014

Sélectionner l‘Option de Compilation.
portupgrade -N ca_root_nss-3.15.5 The root certificate bundle from the Mozilla Project Security 08-04-2014

Sélectionner l‘Option de Compilation.
portupgrade -N nss_mdns-0.10_2 NSS module implementing multicast DNS name resolution DNS 16-09-2010

Saisir les ordres suivants en terminant la saisie par Entrée.
portupgrade -N gzip-1.6 A compression utility designed to be a replacement for compress Archivers 24-06-2013
portupgrade -N p5-Authen-Libwrap-0.22 Authen::Libwrap - access to TCP Wrappers library Security 18-12-2010
portupgrade -N p5-Crypt-SSLeay-0.64 Perl5 interface to allow p5-libwww LWP to make https connections Security 06-08-2012
portupgrade -N p5-IO-Tty-1.10 Flexible I/O Perl5 module that allows manipulation of pseudo-TTYs Devel 12-10-2010
portupgrade -N p5-libwww-6.05 Perl5 library for WWW access Www 12-03-2013
portupgrade -N p5-Net-OpenSSH-0.60 Perl SSH client package implemented on top of OpenSSH Net 20-02-2013
portupgrade -N p5-Net-SSH2-0.53 Support for the SSH 2 protocol via libSSH2 Net 04-09-2013
portupgrade -N p5-perl-ldap-0.5800 A Client interface to LDAP (includes Net::LDAP) Net 08-04-2014
portupgrade -N p5-String-Multibyte-1.10 Perl module to manipulate multibyte character strings Converters 02-08-2010

Redémarrer le Serveur avec shutdown -r now


Pour pouvoir compiler gcc-4.x il faut modifier le fichier /boot/loader.conf avec nano.


# FreeBSD /boot/loader.conf

# Kernel tunables
kern.maxdsiz="734003200"        # Set the max data size

# Sound modules
sound_load="YES"                # Digital sound subsystem
snd_envy24ht_load="YES"         # VIA Envy24HT Sound Driver TerraTec Aureon 7.1 PCI *



* Pour trouver le Driver de la Carte Son avec une Machine FreeBSD, aller sur le Site Web Sound Devices pour trouver le Nom du chipset du Driver de la Carte Son et regarder si le Nom du chipset existe dans le fichier /boot /defaults /loader.conf à la section Sound modules puis le copier dans le fichier /boot/loader.conf comme indiquer ci-dessus.


Redémarrer le Serveur avec shutdown -r now


En fin de compte à terme, Clang remplacera Gcc dans le système de base de FreeBSD.

* Option d‘installation non requis.
portupgrade -N clang34-3.4_2 C, Objective-C, and C++ compiler Lang 08-04-2014

Redémarrer le Serveur avec shutdown -r now


Saisir les ordres suivants en terminant la saisie par Entrée.
portupgrade -N xorg-drivers-7.7 X.org drivers meta-port X11-drivers 26-05-2013
portupgrade -N xorg-7.7 X.Org complete distribution metaport X11 26-05-2013
portupgrade -N liberation-fonts-ttf-2.00.1,1 Liberation fonts from Red Hat to replace MS TTF fonts X11-fonts 18-11-2012

Xfe est un puissant gestionnaire de fichiers graphique sous le Serveur X capable d‘éditer les fichiers textes pour modifier la configuration Système.
portupgrade -N xfe-1.37 Fast MS-Explorer like filemanager for X X11-fm 26-11-2013

Redémarrer le Serveur avec shutdown -r now


Se connecter au serveur avec SSH en mode Super-utilisateur « root ».

Saisir les ordres suivants en terminant la saisie par Entrée.

Xorg -configure

Ce qui génère un fichier nommé xorg.conf.new dans le répertoire /root puis exécuter l‘ordre suivant :

mv xorg.conf.new /etc/X11/xorg.conf


Lancer une interface graphique XOrg en tapant :

startx

Après l‘installation du Xorg-7.5 on va pouvoir configurer le Clavier en Français.

Avec Xorg-7.4 la configuration du clavier a changé, on ne procède plus comme avec les versions antérieures. Ce n‘est pas dépendant de la version de FreeBSD mais de la version de Xorg.

Avec Unix, il est préférable de choisir le Character set encoding UTF-8.

Après il suffit de lancer xfe et de créer ce fichier qui concerne le clavier avec la syntaxe suivante :

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<deviceinfo version="0.2">
  <device>
    <match key="info.capabilities" contains="input.keyboard">
      <merge key="input.xkb.layout" type="string">fr</merge>
    </match>
  </device>
</deviceinfo>


Enregistrer le fichier sous le nom suivant x11-input.fdi sous le répertoire suivant /usr/local/etc/hal/fdi/policy/ ce qui donne :

/usr/local/etc/hal/fdi/policy/x11-input.fdi

Avec Firefox faire clique droit sur le lien x11-input.fdi Enregistrer la cible du lien sous... en le renommant en .fdi

Remarque :

Pour la Localisation en Français des logiciels suivants :

Xfe-1.19.2
Xorg-7.5

Ajouter pour l‘utilisation du Shell csh au Fichier /etc/csh.login la syntaxe suivante :

setenv LANG fr_FR.UTF-8
setenv MM_CHARSET UTF-8
setenv LC_ALL fr_FR.UTF-8


Quitter xfe et Xorg en tapant dans la fenêtre LOGIN exit


Redémarrer le Serveur avec shutdown -r now


Faire la Mise à Jour du Kernel de FreeBSD avec freebsd-update.

Se connecter au Serveur en mode Super-utilisateur « root ».

En mode console saisir les ordres suivants en terminant la saisie par Entrée.

freebsd-update fetch upgrade
freebsd-update install

Le Kernel est Mise à Jour en version FreeBSD 7.4-RELEASE #0: Thu Feb 17  03:51:56 UTC 2011

Lorsque la Mise à Jour est terminée, redémarrer le Serveur avec shutdown -r now


12. Fichiers de configuration et installation de Webmin Début de page

Maintenant pour configurer le Serveur installer webmin-1.680 ce qui est très pratique pour certaines opérations.

Installer Webmin


Remarque : Utiliser la commande fetch pour télécharger Webmin avec la syntaxe suivante :


Saisir les ordres suivants en terminant la saisie par Entrée.

cd /usr/local 
fetch http://prdownloads.sourceforge.net/webadmin/webmin-1.680.tar.gz 
gunzip webmin-1.680.tar.gz 
tar -xvf webmin-1.680.tar 
cd webmin-1.680 
./setup.sh 


Vous allez devoir répondre à plusieurs questions :

Config file directory [/etc/webmin]: Taper Entrée

Log file directory [/var/webmin]: Taper Entrée

Full path to perl (default /usr/bin/perl): Taper Entrée

Web server port (default 10000): Taper Entrée

Par défaut le nom d‘utilisateur est « admin », choisir « root » et saisir son mot de passe.

Login name (default admin): Taper le nom d‘utilisateur

Lors de la saisie du mot de passe on ne voit pas la saisie, c‘est normal Ok !

Login password: Taper le mot de passe
Password again: Taper le mot de passe

Bien tapez « y » c‘est pour lancer automatiquement Webmin au démarage de la machine !

Use SSL (y/n): Taper « n »

Start Webmin at boot time (y/n): Taper « y »

Voir l‘article sur la localisation de la langue Française : Webmin - Configurer et lancer


13. Le Ficher hosts Début de page

Après installation de FreeBSD pour une raison de non-conformité du Nom de Machine ou de Host dans le fichier /etc/hosts
Lancer Webmin dans Firefox avec cette adresse : http://localhost:10000/

Au sujet du Fichier /etc/hosts de FreeBSD j‘ai lu pas mal de bêtises sur le Net, surtout concernant Apache, Bind et MySQL, la bonne syntaxe est celle présentée ci-dessous, qui donne entière satisfaction avec les Serveurs précités.

# Generated by Eric Douzet - Mon Jun 30 12:00:00 2008
#
# FreeBSD /etc/hosts
#
#
::1              production.c-extra.com localhost.c-extra.com localhost
127.0.0.1        production.c-extra.com localhost.c-extra.com localhost
192.168.1.1      c-extra.com www.c-extra.com ftp.c-extra.com mail.c-extra.com
192.168.1.1      c-expresso.com www.c-expresso.com ftp.c-expresso.com mail.c-expresso.com
192.168.1.1      c-expresso.fr www.c-expresso.fr ftp.c-expresso.fr mail.c-expresso.fr
192.168.16.10    phpMyAdmin
#
#


Le Ficher /etc/hosts est à éditer par le logiciel xfe et bien-sur à adapter pour ses propres Sites Web.


14. Résolution de Nom de Domaine Début de page

Avec Webmin cliquer sur l‘icône Réseau puis Configuration Réseau puis Client DNS doit être configuré comme ci-dessous.

 Options du Client DNS
Nom du poste Ordre de résolution
Mettre a jour le " hostname" dans les adresses en cas de modification
Serveurs DNS



Domaines de recherche Aucun Listé


Remarque :

80.10.246.2
80.10.246.129

Adresse IP des Serveurs DNS primaire et secondaire de Orange.fr


Paramètres réseaux pour les trois interfaces Ethernet du Serveur


Quand un Serveur possède plusieurs Interfaces Ethernet paramétrer les classes réseaux appropriées avec Webmin comme l‘exemple exposé ici.

Attention au Nom d‘Interface Ethernet qui peut être différent.

Avec Webmin à la section Réseau puis Configuration Réseau puis Interfaces Réseau Ajouter une nouvelle interface (Ajouter une interface virtuelle).

Cliquer sur fxp0 de la section Interfaces Actives puis sur (Ajouter une interface virtuelle).

Refaire l‘opération, Cliquer sur fxp0 de la section Interfaces Permanentes.

 *  Adresse de diffusion ou broadcast 192.168.16.255 pour Adresse IP 192.168.16.1 /24 ou Masque de sous-réseau 255.255.255.0

 *  Ethernet (Virtuel) Adresse de diffusion ou broadcast 192.168.16.10 pour Adresse IP 192.168.16.10 /32 ou Masque de sous-réseau 255.255.255.255

 *  Adresse de diffusion ou broadcast 192.168.1.255 pour Adresse IP 192.168.1.1 /24 ou Masque de sous-réseau 255.255.255.0
 *  Adresse de diffusion ou broadcast 192.168.2.255 pour Adresse IP 192.168.2.3 /24 ou Masque de sous-réseau 255.255.255.0

Vous devez obtenir un résultat similaire, selon la classe réseau choisie.

Interfaces Actives
Selectionner tout. | Inverser la sélection. | Ajouter une nouvelle interface.
 Nom  Type  IP Adresse  Masque de sous-réseau  État
bge0 Gigabit ethernet 192.168.16.1 255.255.255.0 Effectif
  bge0:0 Ethernet (Virtuel) 192.168.16.10 255.255.255.255 Effectif
fxp0 Ethernet 192.168.1.1 255.255.255.0 Effectif
fxp1 Ethernet 192.168.2.1 255.255.255.0 Effectif
lo0 Loopback 127.0.0.1 255.0.0.0 Effectif
Selectionner tout. | Inverser la sélection. | Ajouter une nouvelle interface.
Interfaces Permanentes
Selectionner tout. | Inverser la sélection. | Ajouter une nouvelle interface.
 Nom  Type  IP Adresse  Masque de sous-réseau  Permanente ?
bge0 Gigabit ethernet 192.168.16.1 255.255.255.0 Oui
  bge0:0 Ethernet (Virtuel) 192.168.16.10 255.255.255.255 Oui
fxp0 Ethernet 192.168.1.1 255.255.255.0 Oui
fxp1 Ethernet 192.168.2.1 255.255.255.0 Oui
lo0 Loopback 127.0.0.1 255.0.0.0 Oui
Selectionner tout. | Inverser la sélection. | Ajouter une nouvelle interface.

Avec Webmin à la section Réseau puis Configuration Réseau Cliquer sur 
pour redémarrer le service réseau.


15. Le Ficher rc.conf Début de page

Le fichier rc.conf permet de démarrer les Services nécessaires, dans le cas présent pour un Serveur Web ou de développement Web, il existe d‘autre configuration possible. Ce que j‘ai respecté est l‘ordre de chargement des Services au boot. Même si les logiciels Serveurs ne sont pas installés, cela ne gène en rien le bon fonctionnement du Système FreeBSD. Les Services se lanceront automatiquement après installation des logiciels Serveurs et redémarrage de la machine.

Interfaces Ethernet à paramétrer avec le Nom d‘Interface Ethernet et les classes réseaux appropriées.

Le Ficher /etc/rc.conf est à éditer et modifier avec le logiciel Emacs.


# Generated by Eric Douzet - Mon Jun 30 12:00:00 2008
#
# FreeBSD /etc/rc.conf
#
# Enable network daemons for user convenience.
# Please make all changes to this file, not to /etc/defaults/rc.conf.
# This file now contains just the overrides from /etc/defaults/rc.conf.
defaultrouter="192.168.1.252"
hostname="production.c-extra.com"
ifconfig_bge0="inet 192.168.16.1 netmask 255.255.255.0 broadcast 192.168.16.255"
ifconfig_bge0_alias0="inet 192.168.16.10 netmask 255.255.255.255 broadcast 192.168.16.10"
ifconfig_fxp0="inet 192.168.1.1 netmask 255.255.255.0 broadcast 192.168.1.255"
ifconfig_fxp1="inet 192.168.2.1 netmask 255.255.255.0 broadcast 192.168.2.255"
named_enable="YES"
#proftpd_enable="YES"
#samba_enable="YES"
webmin_enable="YES"
mysql_server_enable="YES"
dbus_enable="YES"
hald_enable="YES"
avahi_daemon_enable="YES"
keymap="fr.iso.acc"
moused_enable="YES"
apache22_enable="YES"
sshd_enable="YES"
inetd_enable="YES"


Sauvegarder puis quitter xfe, dans la fenêtre LOGIN de Xorg saisir exit


Redémarrer le Serveur avec shutdown -r now


Installation des Serveurs Apache Bind MySQL Samba Fetchmail et de PHP


Se connecter au Serveur en mode Super-utilisateur « root ».

Saisir les ordres suivants en terminant la saisie par Entrée.
portupgrade -N fetchmail-6.3.26 Batch mail retrieval utility for IMAP/POP3/ETRN/ODMR Mail 24-04-2013
portupgrade -N procmail-3.22_7 A local mail delivery agent Mail 10-12-2010
portupgrade -N p5-Mail-SpamAssassin-3.3.2_8 A highly efficient mail filter for identifying spam Mail 28-06-2013

16. Installation de MySQL Début de page

Attention à bien installer le Package libnss-mysql sans celui-ci le PHP ne s‘affiche pas dans Firefox.

Saisir les ordres suivants en terminant la saisie par Entrée.
portupgrade -N mysql51-client-5.1.73_1 Multithreaded SQL database (client) Databases 08-04-2014
portupgrade -N mysql51-server-5.1.73_1 Multithreaded SQL database (server) Databases 08-04-2014
portupgrade -N mysql51-scripts-5.1.73_1 Multithreaded SQL database (scripts) Databases 08-04-2014
portupgrade -N libnss-mysql-1.5_3 NSS module using a MySQL database for backend Net 20-03-2011
portupgrade -N pam_mysql-0.7.r1_2 A pam module for authenticating with MySQL Security 20-03-2011

Après compilation des Packages, avec Webmin cliquer sur l‘icône Serveurs puis MySQL Database Server puis cliquer sur l‘onglet Configuration du module et paramétrer les deux lignes suivantes :

Path to MySQL databases directory /var/db/mysql
MySQL configuration file /usr/local/etc/my.cnf

Copier le fichier my.cnf dans le répertoire /usr/local/etc

Avec Firefox faire clique droit sur le lien my.cnf Enregistrer la cible du lien sous... en le renommant en .cnf


# Generated by Eric Douzet - Mon Jun 30 12:00:00 2008
#
# FreeBSD /usr/local/etc/my.cnf
#
[mysqld]
datadir = /var/db/mysql
socket = /tmp/mysql.sock
user=mysql
# Default to using old password format for compatibility with mysql 3.x
# clients (those using the mysqlclient10 compatibility package).
old_passwords=1

[mysqld_safe]
log-error = /var/log/mysqld.log



Saisir les ordres suivants dans un Terminal en terminant la saisie par Entrée.

cd /usr/local/bin

mysql_install_db --user=mysql

Avec Webmin lancer MySQL et cliquer sur l‘icône Change Administration Password pour changer le Mot de Passe Administrateur de Mysql.

Pour lancer automatiquement MySQL au boot ou démarrage de FreeBSD avec Webmin cliquer sur l‘icône Système puis sur l‘icône Actions de démarrage et d‘arrêt et cliquer sur mysql-server et modifier la variable du Script de l‘onglet Éditer une action dans le formulaire Script de l‘action comme ci-dessous :

: ${mysql_enable="YES"}

MySQL sera lancé automatiquement par le Fichier rc.conf.


17. Installation de Apache Début de page

Avec FreeBSD 7.4 prendre la version de apache22-2.2.27_2 qui est un must de rapidité et de stabilité, et possède bien plus de sécurités ce qui est préférable. Si les programmeurs de La Fondation Apache HTTP Server Project ont entièrement réécrit cette dernière version d‘Apache ce n‘est pas pour rien.

Apache est le plus populaire des Serveurs Web sur Internet et cela depuis avril 1996 c‘est une référence en matière de Serveur Web personnellement je ne connais pas mieux.

Installer Apache – Saisir l‘ordre suivant en terminant la saisie par Entrée.
portupgrade -N apache22-2.2.27_2 Version 2.2.x of Apache web server with prefork MPM. Www 12-04-2014

Lorsque le formulaire de compilation Options for apache22-2.2.27_2 apparaît cocher avec la barre d‘espacement en plus de celles sélectionnées l‘Option suivante :

[X]  SUEXEC        Enable mod_suexec

Appuyez sur la touche Tabulation du clavier pour atteindre le champ de validation [ OK ] ensuite appuyez sur Entrée pour continuer l‘installation.


Créer les répertoires suivants :

# cd /usr/local/www
# mkdir html
# mkdir usage
# ls
apache22       html       usage
#


Ce qui donne comme arborescence de répertoires :

/usr/local  
  /www  
  /apache22  
  /html  
  /usage  


Après compilation du Package, avec Webmin cliquer sur l‘icône Serveurs puis Serveur Web Apache puis cliquer sur l‘onglet Configuration du module et paramétrer les quatre lignes suivantes :

Chemin d‘accès à httpd.conf /usr/local/etc/apache22/httpd.conf
Chemin d‘accès à srm.conf /usr/local/etc/apache22/srm.conf
Chemin d‘accès à access.conf /usr/local/etc/apache22/access.conf
Chemin d‘accès à mime.types /usr/local/etc/apache22/mime.types

Installer PHP – Saisir l‘ordre suivant en terminant la saisie par Entrée.
portupgrade -N php55-5.5.11 PHP Scripting Language Lang 08-04-2014

Lorsque le formulaire de compilation Options for php55-5.5.11 apparaît cocher avec la barre d‘espacement en plus de celles sélectionnées l‘Option suivante :

[X]  Apache         Build Apache module

Appuyez sur la touche Tabulation du clavier pour atteindre le champ de validation [ OK ] ensuite appuyez sur Entrée pour continuer l‘installation.

Installer mod_security – Saisir l‘ordre suivant en terminant la saisie par Entrée.
portupgrade -N ap22-mod_security-2.7.7 An intrusion detection and prevention engine Www 08-02-2014

Après copier ce Fichier httpd.conf dans le répertoire suivant :

/usr/local/etc/apache22

Avec Firefox faire clique droit sur le lien Enregistrer la cible du lien sous... en le renommant en .conf

Ce Fichier httpd.conf active le gzip encoding et quelques Options nécessaires au bon fonctionnement d‘Apache comme PHP avec les modules :

LoadModule php5_module libexec/apache22/libphp5.so
LoadModule security2_module libexec/apache22/mod_security2.so


Entre autres, c‘est pour cette raison qu‘il est impératif de le copier après installation de PHP5.

Remarque : Activer le Nom de Host Virtuel en enlevant le caractère # devant les lignes ci-dessous du Fichier httpd.conf selon la classe réseau utilisée quand un Host Virtuel est configuré.

#NameVirtualHost 192.168.16.10
#NameVirtualHost 192.168.1.1


Remarque : Lire Résolution DNS Fichier hosts et hostname - Servir avec Apache sur les noms


18. Installation de PHP 5 Début de page

Installer les composants de PHP 5 incluant les modules PHP pour phpMyAdmin.

Saisir les ordres suivants en terminant la saisie par Entrée.
portupgrade -N mod_php55-5.5.11 PHP Scripting Language Www 08-04-2014
portupgrade -N php55-bz2-5.5.11 The bz2 shared extension for php Archivers 08-04-2014
portupgrade -N php55-ctype-5.5.11 The ctype shared extension for php Textproc 08-04-2014
portupgrade -N php55-filter-5.5.11 The filter shared extension for php Security 08-04-2014
portupgrade -N php55-gd-5.5.11 The gd shared extension for php Graphics 08-04-2014
portupgrade -N php55-iconv-5.5.11 The iconv shared extension for php Converters 08-04-2014
portupgrade -N php55-json-5.5.11 The json shared extension for php Devel 08-04-2014
portupgrade -N php55-mbstring-5.5.11 The mbstring shared extension for php Converters 08-04-2014
portupgrade -N php55-mcrypt-5.5.11 The mcrypt shared extension for php Security 08-04-2014
portupgrade -N php55-mysql-5.5.11 The mysql shared extension for php Databases 08-04-2014
portupgrade -N php55-openssl-5.5.11 The openssl shared extension for php Security 08-04-2014
portupgrade -N php55-session-5.5.11 The session shared extension for php Www 08-04-2014
portupgrade -N php55-xml-5.5.11 The xml shared extension for php Textproc 08-04-2014
portupgrade -N php55-zip-5.5.11 The zip shared extension for php Archivers 08-04-2014
portupgrade -N php55-zlib-5.5.11 The zlib shared extension for php Archivers 08-04-2014

Reste à éditer le Fichier php.ini-production du répertoire /usr/local/etc avec xfe et l‘enregistrer sous le Nom de php.ini dans le répertoire /usr/local/etc et redémarrer le Serveur.

Remarque : Chaque compilation de PHP5 génère la ligne suivante dans le Fichier httpd.conf il faut supprimer ce doublon.

LoadModule php5_module libexec/apache22/libphp5.so


19. Installation de phpMyAdmin Début de page

Librairie PDF

portupgrade -N pdflib-7.0.5_2 A C library for dynamically generating PDF Print 02-07-2012

Arriver à ce stade de l‘installation, on peut installer phpMyAdmin pour ce faire avec Firerox régler temporairement le Téléchargement des fichiers dans /usr/local/www/html aller sur www.phpmyadmin.net et choisir la version du fichier d‘installation phpMyAdmin-4.1.12-all-languages.tar.gz au format gzip.


Ajouter cette ligne dans le fichier hosts :

192.168.16.10    phpMyAdmin


Installer de phpMyAdmin


cd /usr/local/www/html

Taper « tar -xzvf php » puis sur la touche Tabulation, la complétion fera le reste.

tar -xzvf phpMyAdmin-4.1.12-all-languages.tar.gz

Renommer le Répertoire

mv phpMyAdmin-4.1.12-all-languages phpMyAdmin


Avec Webmin cliquer sur l‘icône Serveurs puis MySQL Database Server puis sur Create a new database puis dans le formulaire Create Database saisir et sélectionner :

Database name phpmyadmin
Character set UTF-8 Unicode

Puis cliquer sur le bouton

Puis cliquer sur la Base de données phpmyadmin puis sur le bouton Execute SQL puis choisir l‘onglet Run SQL from file

Choisir dans le répertoire /usr/local/www/html/phpMyAdmin/scripts/ le Ficher create_tables.sql


Select an SQL commands file to execute on database phpmyadmin.
This can also be used to restore a MySQL backup, which is just a file of SQL commands.
From local file
From uploaded file


Insérer au bas du Fichier httpd.conf la syntaxe suivante :


NameVirtualHost 192.168.16.10

<VirtualHost phpMyAdmin>
DocumentRoot "/usr/local/www/html/phpMyAdmin"
ServerName phpMyAdmin
<Directory "/usr/local/www/html/phpMyAdmin">
allow from all
Options +Indexes
</Directory>
AddDefaultCharset UTF-8
DefaultLanguage en
LanguagePriority fr
</VirtualHost>



Il est évident qu'il faut redémarrer Apache !


Éditer et modifier le Fichier config.sample.inc.php du répertoire /usr/local/www/html avec xfe comme indiquer ci-dessous et l‘Enregister sous le Nom de fichier config.inc.php après il reste à créer une Base de données phpmyadmin avec Webmin.

Fichier config.inc.php


<?php

/**
 * phpMyAdmin sample configuration, you can use it as base for
 * manual configuration. For easier setup you can use setup/
 *
 * All directives are explained in Documentation.html.
 *
 * phpMyAdmin 3.5.0-dev Fr Documentation
 *
 * @package phpMyAdmin
 */

/*
 * This is needed for cookie based authentication to encrypt password in cookie
 */

Saisir le mot de passe root@localhost de MySQL pour une authentification par Cookie.

$cfg['blowfish_secret'] = 'MotDePasse'; /* Le Mot de Passe Administrateur de Mysql */

/*
 * Servers configuration
 */
$i = 0;

/*
 * First server
 */
$i++;
/* Authentication type */
$cfg['Servers'][$i]['auth_type'] = 'cookie';

/* Server parameters */
$cfg['Servers'][$i]['host'] = 'localhost';
$cfg['Servers'][$i]['connect_type'] = 'tcp';
$cfg['Servers'][$i]['compress'] = false;

/* Select mysqli if your server has it */
$cfg['Servers'][$i]['extension'] = 'mysql';
$cfg['Servers'][$i]['AllowNoPassword'] = false;

/*  * phpMyAdmin configuration storage settings.
 */
/* User used to manipulate with storage */
// $cfg['Servers'][$i]['controluser'] = 'pma';
// $cfg['Servers'][$i]['controlpass'] = 'pmapass';

/* Storage database and tables */
$cfg['Servers'][$i]['pmadb'] = 'phpmyadmin';
$cfg['Servers'][$i]['bookmarktable'] = 'pma_bookmark';
$cfg['Servers'][$i]['relation'] = 'pma_relation';
$cfg['Servers'][$i]['table_info'] = 'pma_table_info';
$cfg['Servers'][$i]['table_coords'] = 'pma_table_coords';
$cfg['Servers'][$i]['pdf_pages'] = 'pma_pdf_pages';
$cfg['Servers'][$i]['column_info'] = 'pma_column_info';
$cfg['Servers'][$i]['history'] = 'pma_history';
$cfg['Servers'][$i]['tracking'] = 'pma_tracking';
$cfg['Servers'][$i]['designer_coords'] = 'pma_designer_coords';
// $cfg['Servers'][$i]['userconfig'] = 'pma_userconfig';

/* Contrib / Swekey authentication */
// $cfg['Servers'][$i]['auth_swekey_config'] = '/etc/swekey-pma.conf';

/*
 * End of servers configuration
 */

/*  * Directories for saving/loading files from server
 */
$cfg['UploadDir'] = '';
$cfg['SaveDir'] = '';

/**
 * Defines whether a user should be displayed a "show all (records)"
 * button in browse mode or not.
 * default = false
 */
//$cfg['ShowAll'] = true;

/**
 * Number of rows displayed when browsing a result set. If the result
 * set contains more rows, "Previous" and "Next".
 * default = 30
 */
//$cfg['MaxRows'] = 50;

/**
 * Use graphically less intense menu tabs
 * default = false
 */
//$cfg['LightTabs'] = true;

/**
 * disallow editing of binary fields
 * valid values are:
 * false allow editing
 * 'blob' allow editing except for BLOB fields
 * 'all' disallow editing
 * default = blob
 */
//$cfg['ProtectBinary'] = 'false';

/**
 * Default language to use, if not browser-defined or user-defined
 * (you find all languages in the locale folder)
 * uncomment the desired line:
 * default = 'en'
 */
//$cfg['DefaultLang'] = 'en_GB';
//$cfg['DefaultLang'] = 'fr_FR';

/**
 * default display direction (horizontal|vertical|horizontalflipped)
 */
//$cfg['DefaultDisplay'] = 'vertical';

/**
 * How many columns should be used for table display of a database?
 * (a value larger than 1 results in some information being hidden)
 * default = 1
 */
//$cfg['PropertiesNumColumns'] = 2;

/**
 * Set to true if you want DB-based query history.If false, this utilizes
 * JS-routines to display query history (lost by window close)
 *
 * This requires configuration storage enabled, see above.
 * default = false
 */
//$cfg['QueryHistoryDB'] = true;

/**
 * When using DB-based query history, how many entries should be kept?
 *
 * default = 25
 */
//$cfg['QueryHistoryMax'] = 100;

?>



Épilogue

Pour lancer phpMyAdmin, taper dans Firefox l‘adresse IP du Serveur Virtuel utilisée dans Apache, c‘est à dire phpMyAdmin en respectant la casse.

Voir l‘article : phpMyAdmin-4.1.12 Installation FreeBSD - Linux


20. Installation de Java Début de page

Personnellement je n‘installe pas de Machine Java sur un Serveur, mais c‘est possible, voir le lien ci-dessous.


Aller sur le Site Web FreeBSD Foundation Java Downloads


21. Installation de Bind Début de page

Remarque : bind94-9.4.4.ESV.4 est déjà installé, il ne faut pas le remplacer.


Aprés l‘installation de FreeBSD 7.4, avec Webmin cliquer sur l‘icône Serveurs puis Serveur de noms de domaines BIND puis cliquer sur l‘onglet Configuration du module et paramétrer la ligne suivante :


Full path to the rndc.conf file        /var/named/etc/namedb/rndc.conf

On peut ensuite générer la clef RNDC avec l‘icône Setup RNDC.

Bind fonctionne en environnement chroot

chroot est une commande de système d‘exploitation UNIX permettant de changer le répertoire racine d‘un processus de la machine hôte.

Cette commande permet d‘isoler l‘exécution d‘un programme afin d‘éviter ainsi certaines malveillances, comme l‘exploitation d‘un dépassement de tampon, pour ensuite accéder au répertoire racine de la machine hôte.

Cela permet également de faire tourner plusieurs instances d‘un même ensemble de services ou daemons sur la même machine hôte.

Répertoire des Fichiers de configuration /var/named/etc/namedb

Remarque :

Pour configurer Bind avec FreeBSD voir l‘article ne traitant que de ce sujet : BIND Système Nom Domaine - FreeBSD


22. Installation de Samba Début de page

Installer Samba – * Option sans objet sur un Serveur Web de Production.

Saisir les ordres suivants en terminant la saisie par Entrée.
portupgrade -N samba36-3.6.23 A free SMB and CIFS client and server for UNIX Net 08-04-2014
portupgrade -N samba36-libsmbclient-3.6.23_1 Shared libs from the samba package Net 08-04-2014
portupgrade -N pam_smb-2.0.0.r6 NetBIOS domain logon PAM module Security 02-06-2010

Aucun problème de configuration pour Samba, les fichiers smb.conf et smbusers sont identiques à ceux de Linux Fedora.

Voir l‘article sur la configuration de Samba - Une petite danse pas très Brazil


23. Installation de Serveurs et Logiciels Début de page

Saisir les ordres suivants en terminant la saisie par Entrée.
portupgrade -N clean-3.4 Automatically remove unwanted files Sysutils 02-06-2010
portupgrade -N gnupg-2.0.22 The GNU Privacy Guard Security 06-10-2013
portupgrade -N logrotate-3.8.7 Daemon to rotate, compress, remove and mail system log files Sysutils 16-01-2014
portupgrade -N proftpd-1.3.4d_5 Highly configurable ftp daemon Ftp 08-04-2014
portupgrade -N proftpd-mod_sql_mysql-1.3.4d_5 MySQL module for ProFTPD Ftp 08-04-2014
portupgrade -N tmux-1.9.a_1 Terminal Multiplexer Sysutils 08-03-2014
portupgrade -N smartmontools-6.2_2 S.M.A.R.T. disk monitoring tools Sysutils 08-04-2014
portupgrade -N sudo-1.8.10.p2 Allow others to run commands as root Security 08-04-2014
portupgrade -N sudoscript-2.1.2 Audited shells in Perl with sudo(8) and script(1) Security 02-06-2010
portupgrade -N sudosh2-1.0.5 Second version of the sudo shell Security 20-02-2014
portupgrade -N webalizer-2.23.8 A web server log file analysis program Www 08-09-2013

Redémarrer le Serveur avec shutdown -r now


Si nécessaire installer le navigateur Web Firefox en version 3.6.x

Saisir les ordres suivants en terminant la saisie par Entrée.
portupgrade -N opera-12.16 Blazingly fast, full-featured, standards-compliant browser Www 12-11-2013
portupgrade -N Www 12-11-2013

Redémarrer le Serveur avec shutdown -r now


Remarque : Arriver à ce stade, il n‘est pas obligatoire d‘installer une Interface graphique, le Système est opérationnel pour héberger des Sites Web. Le réseau et Webmin sont amplement suffisant pour administrer ce Serveur FreeBSD.

Installation sans Interface graphique : Liste de Packages


Le Système FreeBSD possède tout les composants requis pour installer Virtualmin.

Télécharger sur www.webmin.com le Module Virtualmin virtualmin-server-4.02.gpl.wbm.gz.

Avec Webmin cliquer sur l'icône ou la section Webmin puis sur Configuration de Webmin puis sur Modules Webmin et sur l'onglet Install.

Avec ce formulaire installez Virtualmin.

Install
Vous pouvez ajouter des modules après l'installation de Webmin avec le formulaire ci-dessous. Les modules sont généralement disponibles dans le format .wbm  certain module en contienne un ou plusieurs. Il est également possible d'installer des modules à partir de fichiers de type RPM si votre système d'exploitation le permet.
 Installation de module
Source d'installation
 Un fichier local  
 Un fichier déposé sur le serveur  
 Une URL FTP ou HTTP
 Module standard provenant de www.webmin.com   
 Module tiers provenant de :  
Ignorer les dépendances lors de l'installation du module : Oui  Non
Privilège d'accès  Accorder un accès seulement aux utilisateurs et aux groupes :
 Accorder un accès à tous les utilisateurs Webmin

Voir l‘article : Virtualmin - Installation et configuration


24. Interface graphique Début de page

Je déconseille fortement l‘utilisation d‘une Interface Graphique pour un Serveur de production, pour la facilité de maintenance et de Mise à jour.

Xfe comme Gestionnaire de fichiers et comme Editeur de textes en local et Samba pour copier des fichiers sont amplement suffisant. Quand à l‘administration des Serveurs logiciels Webmin permet de tout faire en local ou distant.

Au sujet de Xfe changer les polices d‘affichage dans Préférences puis Fonts, choisir Liberation Sans 10, l‘affichage est plus esthétique.

Je déconseille également de lancer par défaut le Serveur Samba sur un Serveur de production et d‘installer phpMyAdmin, ces deux outils doivent être lancer sur un Serveur de développement.

Par ailleurs, il n‘est pas nécessaire de lancer Samba sur un Serveur de production pour ce connecter à un Serveur de développement sur lequel le Serveur Samba et phpMyAdmin sont toujours opérationnels.

Si le Serveur possède un lecteur de DVD ne pas oublier les ordres pour lire CD et DVD suivants :

mount /cdrom

umount /cdrom

Penser à libérer le terminal xTerm pour lancer :

xfe &

firefox &

xfe &

Considérons un Serveur de production comme un routeur firewall comme par exemple un Zyxel Zywall 5 qui ne possède qu‘une interface Web pour le configurer, non système dépendant.


Remarque : Après installation nettoyer le prompt de la console.

Se connecter au serveur en mode Super-utilisateur root, lancer XOrg en tapant :

startx

Lancer xfe

Avec xfe dans le répertoire /root/ éditer avec clic droit de la souris le fichier .cshrc.

Modifier les deux variables :

set history = 0

set savehist = 0

Supprimer le fichier .history

Cela pour effet d‘effacer l‘historique des commandes du prompt tapés durant l‘installation.

Dans la fenêtre LOGIN saisir exit
Redémarrer le Serveur avec shutdown -r now


Refaire la même manipulation en positionnant à 10 les deux variables du fichier .cshrc.

set history = 10

set savehist = 10

Dans la fenêtre LOGIN saisir exit
Redémarrer le Serveur avec shutdown -r now


Maintenant se connecter au serveur en mode Super-utilisateur root puis saisir les commandes suivantes :

freebsd-update fetch upgrade
freebsd-update install
fsck
portsnap fetch update
portupgrade -aOW
portmaster --clean-distfiles-all
startx

Dans la fenêtre LOGIN saisir exit
Redémarrer le Serveur avec shutdown -r now


Les commandes sont ainsi inscrites au prompt et disponibles avec le touche du clavier Flèche haut, ce qui évite de toujours les ressaisir.


Pour installer xfce-4.10 sur un Serveur de développement, voir l‘article :

FreeBSD - Installation de xfce-4.10 version 7.4-RELEASE


25. Journal de modification Début de page

Rubrique indiquant le changement de version de compilation de logiciels Serveur.

Le 08-08-2012 – Mise à jour de la procédure d‘installation de FreeBSD.
Le 18-04-2012 – Sortie de la version 8.3 installation et compilation sans aucun problème
Le 02-06-2010 – Gestion dynamique de la Liste de Packages de l‘installation.
Le 20-05-2010 – Révision complète de la procédure d‘installation de FreeBSD.




Auteur
Eric Douzet
Début de page
bl br
C-extra.com v. 1.2.2 © 2000-2014, tous droits réservés  –  Mise à jour le 12 Avril 2014 Infologisme.com